Biennale de l’Image Tangible du 20e

EXPOSITIONS

Biennale de l’Image
Tangible du 20e

Expositions, projet in situ, prix Instagram

Dans tout le 20e arrondissement
du 1er novembre au 22 décembre 2018

La Biennale de l’Image Tangible explore des pratiques qui tendent à s’émanciper d’un usage classique de la photographie. Que ce soit par le support, la technique ou la forme, la Biennale désire faire découvrir de nouveaux langages à la limite de ce médium.
La première édition de la Biennale a lieu en novembre / décembre 2018 dans le vingtième arrondissement de Paris. Elle comprend une exposition principale, ainsi qu’une vingtaine d’événements situés dans des galeries et lieux partenaires, dont les artistes ont été sélectionnés par un jury indépendant.

Biennale de l'Image Tangible du 20e

Une exposition phare
L’exposition Phare, curatée par les organisateurs de la Biennale, réunit, du 9 au 18 novembre 2018, au Red Studio (25, rue Boyer), 17 artistes français et internationaux.
Photographes ou plasticiens, les artistes exposés mettent en exergue des images détournées, déconstruites, reconstruites, falsifiées, et sont porteurs d’idées photographiques innovantes tant sur les sujets que les méthodes employées.

Des expositions satellites
Une quinzaine d’expositions satellites sont organisées dans le 20ème arrondissement de Paris avec des lieux partenaires. Galeries et lieux culturels accueilleront ces expositions : Galerie Derniers Jours, Villa Belleville, Galerie AAB, Floréal Belleville, Plateforme, Mairie du 20e arrondissement, Galerie Ménil 8, Médiathèque Marguerite Duras, Librairie Le Monte En L’Air…
Les artistes exposés ont été sélectionnés par un Jury d’experts du monde de la photographie, de l’art contemporain et de l’image suite à un appel à projet.
Le 23 juin 2018, le Jury a sélectionné les 47 lauréats.

Projet In Situ
A chaque Biennale, un projet d’artiste travaillant dans l’espace public est sélectionné afin de réaliser un projet in situ dans un lieu public du 20ème arrondissement. L’artiste invité déploie son projet dans l’architecture du 20e, travaillant en lien avec les habitants du quartier, et en accord avec la mairie de l’arrondissement. Cette œuvre, liée au détournement de l’image photographique, aboutit à une installation dans l’espace urbain.

CORRUPT.VIDEO
Du 29 novembre au 09 décembre 2018 – Vernissage le 30 novembre à 20h, place de la Réunion
Un projet de Martial Geoffre-Rouland et Benjamin Gaulon, basé sur Corrupt un logiciel élaboré sur le web Glitch Art Software permettant à son utilisateur de télécharger et de partager des images corrompues sur www.corrupt.recyclism.com
Corrupt endommage les données sur un niveau binaire, ce qui entraîne des résultats imprévisibles. 
Le logiciel permet à ses utilisateurs de piéger des vidéos stockées sur leur ordinateur, des vidéos de leur webcam ou de leur bureau en temps réel. Lorsqu’un clip est enregistré, une vidéo de 10 secondes et un fichier GIF animé sont sauvegardés localement et automatiquement.

Prix Instagram
Un prix du public Instagram a été organisé en amont du déroulement de la Biennale de l’Image Tangible, du 1er au 31 octobre 2018. Les artistes sélectionnés par le jury pour participer aux expositions satellites de la Biennale, ont vu des images de leurs œuvres publiées sur la page Instagram de la Biennale, quotidiennement.
Le post qui a atteint le plus grand nombre de « likes » emportera le prix.
Le lauréat sera annoncé le jour de l’ouverture de la Biennale.

Toutes les infos sur le site de la Biennale ou sur sa page Facebook