De la Guilde de Guy Rétoré au Théâtre de l’Est Parisien

Guy Rétoré parle de la préfiguration du Théâtre de l’Est Parisien (le T.E.P.)
01/01/2006 – 03min42s
Production : INA Entreprise


Retrouver ce média sur www.ina.fr

Les jeunes et les ouvriers de la banlieue parisienne ne vont pas facilement vers les acticités culturelles. C’est pourquoi le Théâtre de l’Est parisien (le T.E.P.), par sa politique culturelle ambitieuse et variée (pièces de théâtre de grands auteurs contemporains, soirées consacrées à la musique, conférences, débats sur des thèmes politiques, sociaux, culturel et un cinéma d’art et d’essai) vient à eux pour les ouvrir à la culture.
Loisirs de l’Est parisien – Emission L’avenir est à vous – 17/02/1968 – 02min49s
Production : Office national de radiodiffusion télévision française


Retrouver ce média sur www.ina.fr

En 1957, après avoir obtenu le Prix des Jeunes Compagnies, la Guilde de Guy Rétoré est à la recherche d’un lieu pour y prendre son envol de théâtre populaire. La Guilde s’installe alors rue du Retrait, dans la salle de spectacles du Patronage Saint-Pierre. Guy Rétoré lui donne le nom de Théâtre de Ménilmontant.

De la rue du Retrait, Guy Rétoré est allé créer le T.E.P. (Théâtre de l’Est parisien).
En 1911 s’ouvre au 17, rue Malte-Brun, un cinéma et music-hall, le Zénith, de 1 060 fauteuils. Le Ministère des Affaires culturelles rachète la salle et décide d’y installer en 1963 la Guilde, troupe amateur de Guy Rétoré, installée jusque-là au Théâtre de Ménilmontant. Le lieu devient une des premières maisons de la Culture, inaugurée le 29 janvier 1964 par André Malraux, puis reçoit le statut de centre dramatique national en mars 1966.

En 1983, le bâtiment de la rue Malte-Brun est démoli sur décision de Jack Lang, pour laisser la place au Théâtre de la Colline, ouvert en 1987, et la troupe s’installe dans l’ancienne salle de répétition, au 159, avenue Gambetta, en conservant le nom de Théâtre de l’Est parisien. En juillet 2001, Guy Rétoré laisse sa place de directeur, après une longue polémique l’opposant à Catherine Trautmann sur la nomination de son successeur, Catherine Anne. Celle-ci ne prend la tête du théâtre qu’en juin 2002, après une année de transition assurée par Jean-Paul Davois.

Le Théâtre de l’Est Parisien (T.E.P.), situé d’abord au 17, rue Malte-Brun, puis au 159, avenue Gambetta, dans le 20e arrondissement de Paris,  a été remplacé en 2011 par un nouveau théâtre : Le Tarmac.

Sources : Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9%C3%A2tre_de_l’Est_parisien
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9%C3%A2tre_de_M%C3%A9nilmontant
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_R%C3%A9tor%C3%A9