Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Cabaret contemporain
& Midnight Ravers

Musique du monde

en concert au Théâtre du Garde-Chasse
jeudi 30 novembre 2017 à 20h30

dans le cadre du Festival Africolor
Durée : 2h15 avec entracte

Pour continuer son édition sur les fictions africaines, Africolor explore les liens entre musique et image et accueille pour l’occasion un ciné-concert en deux plateaux.

Sur fond d’électro-acoustique, Cabaret contemporain puis Midnight Ravers avec MC Waraba et Méléké Tchatcho, pousseront les portes du Mali et du Niger et offriront au public un voyage multi-sensoriel au coeur de l’Afrique.

1ère partie
Possessions – Jean Rouch rencontre le Cabaret contemporain

Création Africolor – En partenariat avec le Festival Jean Rouch et le Comité du film ethnographique (CFE).
La boite à rythmes géante du Cabaret Contemporain résonne sur les images du père fondateur de l’ethno-fiction, Jean-Rouch et son film Horendi. Venez vivre l’expérience d’un ciné-concert unique !
Un dialogue entre deux formes de transes. D’un côté celle d’un film de Jean Rouch, Horendi, une cérémonie d’initiation filmée en couleur sans dialogue, avec des ralentis, de l’autre celle du répertoire du Cabaret Contemporain, sorte de transe « froide ». Les cinq musiciens transposent la force, la variété et l’hypnose d’un live électro sur instruments acoustiques.
Piano : Fabrizio Rat / Guitare : Giani Caserotto / Contrebasse : Ronan Courty, Simon Drappier / Batterie : Julien Loutelier

2ème partie
Midnight Ravers invite MC Waraba et Méléké Tchatcho
Un aller-retour Mali-France entre musique mandingue et électronique.
Des sons électroniques travaillés, parfois tourmentés, associés aux mélodies des instruments traditionnels maliens, voici les confessions sonores de Midnight Ravers. Projet protéiforme, cette équipe de créatifs mêle musique, dessin et vidéo pour conter leur rencontre. Une fusion France–Mali, un dialogue entre électro et blues mandingue qui plonge le public dans un univers envoûtant. Ils présentent une musique pleine de singularité, belle et triste à la fois. Promesse d’un voyage poétique entre Lyon et Bamako, illustré par des clips qui racontent la vie nocturne de Bamako et le métissage du groupe.
MC Waraba et Méléké Tchatcho les rejoignent pour l’occasion. Ces deux artistes, qui défendent un rap social et conscient, sont les créateurs du style «Balani show» – rap malien qui ressemble au kuduro mais conserve l’ADN des musiques mandingues.
Madou Sidiki Diabaté : kora / Dom Peter : électronique / Mahamadou As¬saba Dramé : ngoni, percussions / Emmanuel Prost : vidéo / MC Waraba et Méléké Tchatcho : rap