Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Spectacles Sauvages

au studio Le Regard du Cygne
jeudi 9 novembre 2017 à 15h et 19h30

dans le cadre du festival de danse Signes d’Automne

Des artistes jeunes ou confirmés font le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation.
Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s‘expose sur notre plateau pendant ces deux jours. Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.

+ d’infos ici


Palma, de Ana Paula Gusmao – Durée : 15mn
Dans Palma le son part à la conquête de la chair. Entre ces deux éléments, le rire et les pleurs s’amassent, et se provoquent. Cette personne, singulière mais incarnant un tout, transite entre se cacher et se montrer, entre maintenir les apparences et soulever des barrages.
Chorégraphe et interprète : Ana Paula Gusmao / Musique : Bulerías, palmas y jaleos (compás de estudio) / Lumières : Artur Pispalhas / Assistants : André E. Teodósio et Miguel Pereira / Soutien : Forum Dança / Production : Compagnie Caminante


L’espace d’un temps, de Léa Leclerc – Durée : 10mn
Un individu, se demande comment évoluer dans cette société artificielle. Par la danse, il évolue, cherche à vivre hors de cette enclave. Il se questionne, cherche la légèreté, le lâché prise. L’espace d’un temps, il prend conscience.
Chorégraphe et interprète : Léa Leclerc / Regard extérieur : Christelle Lara / Montage audio : Loïc Leclerc / Voix off : voix de Pierre Rabhi, extrait du film
En quête de sens ; voix de : Neige, Azur, Mohira, Orphée, Sonia Vuinettez et Thierry Boyer / Musique : Struggle for Pleasure de Wim Mertens


Un po di più, de Zoé Bernabéu et Lorenzo Covello – Durée : 23mn
Une question. Des graines d’érables qui tourbillonnent. À travers les réponses qu’elles semblent offrir, les deux personnages se découvrent, se décrivent, s’inventent, se souviennent. Comme lancés dans un rite antique et universel, ils retracent et écrivent leur histoire. Ou une histoire ? La frontière entre réalité, fantasme et mémoire se brouille, comme dans un jeu d’enfants.
Chorégraphes : Zoé Bernabéu et Lorenzo Covello / Interprètes : Zoé Bernabéu et Lorenzo Covello / Soutiens : Lab 4 4 de Milan, Minimo Teatro Festival de Palerme


Martin(e), de Lucie Verbrugghe – Durée : 5mn
Recouvrant le pied et le mollet plutôt large, elle permet de garder les pieds au sec.
Chorégraphe : Lucie Verbrugghe / Musique : Feelings de Nina Simone / Costumes : Caty Garnier / Soutiens : Sylvie Berthomé, Rita Qualiglia à Cannes


Echantillon de matière n°2856, de Constance Diard – Durée : 5mn
Prélever un petit morceau de la réalité.
Le mettre dans une boîte.
Observer les interactions de la matière.
Mieux la comprendre ?
Chorégraphe et interprète : Constance Diard


Ornière, de Katia Domont – Durée : 5mn
Prendre l’ornière. Suivre le précédent et être le modèle du suivant pendant que le téméraire trace son sillon un peu sur le côté. Une décision inattendue : remonter l’ornière. A-t-on déjà vu un pilote remonter l’ornière sans manquer de chuter ? Rassurons-nous, il paraît que le chemin importe davantage que la destination.
Chorégraphe et interprète : Katia Domont / Musique : Bella ciao de Thomas Fersen


Studio Le Regard du Cygne
201, rue de Belleville, 75020, Paris
Tél : 01 43 58 55 93
Métro (11) Jourdain, Place des fêtes, Télégraphe
Métro (7bis) Place des fêtes
Bus 60 arrêt Pixérécourt
Réservations 06 95 72 34 96 / info@leregarducygne.com

Télécharger le programme complet du festival
Signes d'Automne 2017