Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Fatmeh

فاطمه مجدداً
par Ali Chahrour

Dans le cadre des Traversées du monde arabe *

Entre sable et lune, dans la pénombre de l’interdit, deux femmes vêtues de noir, bras nus, cheveux en liberté. Dans le quotidien de leurs gestes, dans la pulsion qui mène au rituel, deux femmes qui invitent à la cérémonie, à la transe. Elles se frappent la poitrine. Le geste est lancinant, violent jusqu’à l’épuisement, jusqu’au cri muet, jusqu’aux larmes. Puis s’en vient la danse, la transe. Elles tournent et frappent dans leurs mains lorsque, soudain, elles se figent, dans le silence, et paraissent totalement voilées de noir…

Le chorégraphe libanais, Ali Chahrour, puise au cœur de la mémoire collective arabe pour donner geste à ses deux interprètes, pour saisir les instants gagnés sur l’écume du quotidien et la violence des jours proscrits. Chaque mouvement est une conquête sur l’entrave et l’oppression, et les deux danseuses semblent se jouer du voile et des interdits, dans une invitation partagée, dans un tournoiement des désirs.

Fatmeh est une lamentation d’une sobre et élégante beauté, une lancinante mélancolie. Un duo pour se défaire des entraves, déjouer les anathèmes, pour dire la sensualité et la liberté retrouvée.


Les 10 et 11 mars 2017
Durée du spectacle : 55 min
vendredi à 20h, samedi à 16h


Chorégraphie et mise en scène : Ali Chahrour / Avec : Yumna Marwan, Rania Al Rafeii
Scénographie : Nathalie Harb / Musique : Sary Moussa / Lumières : Guillaume Tesson / Costumes : Bird On a Wire / Conseillers artistiques : Abdallah Al Kafri, Junaid Sariedeen / Assistante à la mise en scène : Haera Slim


* Traversées du monde arabe, du 21 février au 31 mars 2017
Ces traversées sont une invitation à jouer à saute-frontières, passer d’un bord à l’autre, tout simplement changer de côté le temps d’un spectacle.
Pour défier les forteresses qui s’érigent inexorablement, nous vous proposons de rassembler des artistes de disciplines et d’horizons différents pour convoquer des pensées et des imaginaires qui cherchent à tisser des liens entre eux et font émerger à la fois des résonances et des différences.
Six semaines de danse, de théâtre et d’événements pour rebâtir les chemins qui nous relient aux autres.