Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Les paratonnerres
de Marc-Antoine Cyr
dans une mise en scène de Didier Girauldon

Dans le cadre des Traversées du monde arabe *

Un étranger, un écrivain, fait irruption dans une auberge dont les occupants essayent tant bien que mal d’oublier ce qui se passe alentour… Le père croit en son petit commerce de paratonnerres, la mère s’affaire à la maison, et leur fille sur un départ souhaité, par les autres ou par elle, mais toujours reporté…

L’auberge n’est pas espagnole mais libanaise. Elle est ouverte à tous les vents, à tous les orages, à toutes les pannes électriques et autres explosions. Située sur la route de la corniche à Beyrouth, elle est accueillante pour qui se donne la peine d’y entrer… Lieu de passage et de confidence, l’auberge est un huis clos où l’étranger débarque avec ses propres doutes et angoisses et les confronte à ceux des personnes qu’il rencontre.

L’écrivain Marc-Antoine Cyr est un révélateur, une sorte de miroir réfléchissant qui permet à l’intimité des hommes de côtoyer la destinée d’un peuple.

Plus d’infos ici


Les 14 et 15 mars 2017
Durée du spectacle : 1h20
Mardi et mercredi à 20h


Mardi 14 mars 2017, à l’issue du spectacle, rencontre avec Valérie Cachard, auteure de “Déviations et autres détours” (recueil de nouvelles et textes courts paru chez Tamyras en 2016) et de “Matriochka ou l’art de s’évider” (paru aux Editions Antoine Collection Langages et Expression).


Texte : Marc-Antoine Cyr (Quartett Éditions) / Mise en scène : Didier Girauldon / Avec : Marc Berman, Thierry Blanc, Anne Seiller, Constance Larrieu
Collaboratrice à la mise en scène : Constance Larrieu / Musique : David Bichindaritz, avec la complicité de Dima Bawab / Scénographie : Camille Vallat / Création vidéo : Magali Charrier / Création lumière : Françoise Michel / Création costumes : Fanny Brouste / Régie son : Antoine Reibre / Chargée de diffusion : Hélène Icart – Prima Donna


* Traversées du monde arabe, du 21 février au 31 mars 2017
Ces traversées sont une invitation à jouer à saute-frontières, passer d’un bord à l’autre, tout simplement changer de côté le temps d’un spectacle.
Pour défier les forteresses qui s’érigent inexorablement, nous vous proposons de rassembler des artistes de disciplines et d’horizons différents pour convoquer des pensées et des imaginaires qui cherchent à tisser des liens entre eux et font émerger à la fois des résonances et des différences.
Six semaines de danse, de théâtre et d’événements pour rebâtir les chemins qui nous relient aux autres.