Chargement Évènements
Cet évènement est passé

RESTITUTION DE WORKSHOP

Pratiquer les images coloniales
Films de propagande et archives privées

chez Khiasma
jeudi 31 mai 2018 à partir de 19h

Du 22 au 31 mai 2018, Khiasma accueille un workshop de l’université Paris 8. Invitation faite par Catherine Perret et Anna Seiderer à l’artiste Alexander Schellow, le workshop fera intervenir de nombreux étudiants et artistes, 10 jours durant, autour de la constitution d’une archive participative de films privés tournés dans des contextes coloniaux — et des questions que peut soulever la constitution d’une telle archive. Une ouverture publique vous est proposée, jeudi 31 mai à partir de 19h, pour rendre compte du travail accompli et des réflexions menées.

Le développement du cinéma coïncide historiquement avec l’essor de la colonisation des territoires africains par les puissances européennes. Utilisé par les états coloniaux à titre de propagande, il a transmis aussi bien l’utopie moderniste du projet colonial que sa violence dominatrice. Il constitue à ce titre un matériau de recherche fondamental pour comprendre les rouages et les transformations de cette histoire. Les images tournées entre la fin du XIXème et la première moitié du XXème siècle portent l’empreinte d’un passé dont la transmission reste marquée par les effets de cette domination. L’analyse pluridisciplinaire de ces films permet de penser leur impact sur et pour le projet colonial ainsi que sur et pour son appréhension contemporaine. D’où leur reprise et ré-élaboration par des artistes, des curateurs, des chercheurs, qui tentent de réévaluer le projet colonial et sa poursuite sous d’autres formes.

Ce séminaire est associé à un projet de recherche mené en partenariat entre l’école de recherche graphique (ERG) de Bruxelles, l’Université Paris 8 et le centre d’art Khiasma où se retrouveront des compétences plurielles (anthropologiques, esthétiques, artistiques) pour étudier la relation entre des films de propagande officiels et des films de familles réalisés dans le contexte colonial. Cette mise en regard d’images privées et officielles tournées dans les colonies permet d’observer et de repenser les imbrications complexes de l’intime et du politique.

Les étudiants travailleront sur ce matériau de concert avec les artistes, notamment Alexander Schellow, et les enseignants-chercheurs présents pour en proposer des approches critiques qui peuvent prendre la forme de commentaires écrits ou de productions artistiques.

Espace Khiasma
15, rue Chassagnolle, 93260, Les Lilas
Métro Mairie des Lilas ou Porte des Lilas