Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Passionément et l’inventeur de l’amour
d’après le texte de Gherasim Luca

Jeudi 6 juillet 2017 à 20h30 au Théâtre de l’Opprimé
dans le cadre du Festival MigrActions

S’aventurer dans le monde intérieur de Gherasim Luca, c’est prendre le risque de perdre sa raison, son langage, et toute autre forme de conditionnement pour le plaisir impossible de vivre en parfait affranchi. Plaisir impossible donc poétique. À la faveur d’une langue exilée de tout consensus en quête d’instants magiques, il nous convie à une messe noire célébrant l’alliance de la rigueur à la dérision, du vide au plein, devant le corps démembré de l’Amour dont les flots de sang viennent dessécher nos rêves et laver notre cupidité. Notre travail adopte la forme du récital chère à Gherasim Luca, afin de rendre perceptible les pulsations d’une parole poétique qui provoque irréductiblement le plaisir de vivre, par le rythme qui la conduit. Un acteur incarne ce défi dans un espace vide propre à éveiller l’imaginaire. Le corps épuisé par l’effort de comprendre mais fermement là, sur scène, pour dire encore et mieux voir ce mystère. Deux musiciens (piano et violoncelle) accompagnent cet acte radical et font correspondre mélancolie et gaieté pour suggérer à l’ouïe du spectateur que les contradictions, sans chercher à les résoudre, sont d’excellents motifs de jeu.
«Tout doit être réinventé / Il n’y a plus rien au monde».

+ d’infos ici


D’après le texte de Gherasim Luca / Mise en scène : Darius Peyameras / Avec : Etienne Cotereau, Jeanne Susin et Olivier Schlegelmilch


Durée : 1h10


Tarifs
16 € – plein tarif
12 € – étudiants, demandeurs d’emploi, -30 ans, +65 ans, intermittents
10 € – groupe de + de 10 pers., adhérents, partenaires


Réservation
Mail : reservation@theatredelopprime.com
Tél (du lundi au vendredi de 14h à 18h) : 01 43 40 44 44