Le site Gambetta Village est créé en 2008 par des citoyens du 20ème arrondissement, avec la simple volonté d’informer et de donner la parole aux habitants et aux acteurs du 20ème arrondissement et de l’Est parisien. L’idée de créer le site Gambetta Village découle à la fois du constat d’un manque évident d’informations à l’échelle locale – culturelles, sociales, associatives, voire historiques ou politiques -, de la volonté de donner la parole aux habitants et acteurs du territoire à travers un espace d’expression libre et gratuit, et plus largement d’un double intérêt pour les médias participatifs et pour le territoire Est parisien.

Au fil du temps, le constat initial – celui d’un manque de supports informatifs à caractère local ou hyper-local – est largement confirmé :
− l’accueil réservé au site et à ses comptes sur les réseaux sociaux – Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest – prouve qu’il existe un réel besoin des habitants d’avoir accès à de l’information locale – besoin lié au désir des usagers de s’identifier à leur territoire, à leur lieu d’habitation, de sortie, de travail ou d’investissement social ;
− le nombre important d’inscriptions d’associations ou d’entités culturelles sur le site, comme l’accueil extrêmement positif qui est généralement réservé par les salles de spectacles avec lesquelles sont établis des partenariats, tout cela tend également à prouver qu’il existe un réel besoin des acteurs du territoire Est parisien de communiquer à l’attention des habitants et des usagers de ce même territoire.

Le champ d’information du site s’est rapidement et naturellement étendu, du fait de ses contributeurs, du dynamisme associatif et culturel Est parisien dans son ensemble, mais aussi d’une politique d’urbanisation conduisant à gommer les limites périphériques de la capitale.
Le territoire couvert s’étend désormais des 10ème, 11ème, 12ème, 19ème et 20ème arrondissements, aux villes de la petite couronne Est parisienne : Le Pré Saint-Gervais, Pantin, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Saint-Mandé ou Vincennes.

En 2010 est créée l’association Paris Est Villages, en support du site Gambetta Village .
L’Assemblée Générale constitutive de l’association Paris Est Villages a été organisée le 28 août 2010 (déclaration au JO du 18 septembre 2010). L’association avait pris pour dénomination : « Zest Of Paname ».

Fin 2011, les créateurs du site et de l’association ont le sentiment d’être arrivés au bout de ce qu’ils peuvent réaliser en terme de développement, sans autres ressources que leur propre investissement bénévole (l’association compte à ce moment deux membres). Ils lancent un appel afin de rencontrer ceux des utilisateurs du site qui souhaitent poursuivre l’aventure avec eux, dans l’optique de trouver d’autres membres, d’autres bénévoles, d’autres compétences, et de créer une dynamique aboutissant à un projet plus ambitieux. Un groupe élargi de personnes se constitue alors pour réfléchir aux bases de ce nouveau projet et aux actions à mener.

L’année 2012 est marquée par une restructuration de l’association, la définition d’un projet de développement ambitieux, la formation de ses membres à la gestion associative, et l’établissement d’un plan d’actions sur plusieurs années. Il est organisé une Assemblée Générale Extraordinaire le 25 mai 2012. L’ordre du jour prévoit notamment : une modification statutaire visant à changer la dénomination de l’association, devenue à cette date « Paris East Village » ; la désignation d’un nouveau Conseil d’Administration et d’un nouveau Bureau.
Un projet ambitieux pour le site et l’association est donc décidé par le groupe de travail, motivé à la fois par l’excellent accueil réservé au site – par son public et ses partenaires – et par son énorme potentiel de développement, pour peu qu’un certain nombre d’actions soient menées de manière planifiée et structurée.
La première action menée est la formation de deux membres de l’association, qui suivent l’excellent cursus du Certificat de Formation à la Gestion Associative délivré par le Carrefour des Associations Parisiennes (CAP).
Une nouvelle Assemblée Générale Extraordinaire est convoquée le 7 novembre 2012. L’ordre du jour prévoit : une nouvelle modification statutaire visant à changer la dénomination de l’association, devenue à cette date « Paris Est Villages ».

L’année 2013 est celle de la concrétisation du nouveau projet associatif à travers une campagne d’adhésion réussie, des actions de communication plus régulières et plus ciblées, par la présence de l’association sur des événements locaux, par l’organisation d’un grand vide-grenier, par la création d’une offre de parrainage, par une refonte ergonomique du site – devenu Paris Est Villages – par la création de nouvelles rubriques, par la recherche – et l’obtention – de financements publics, par le développement d’une offre de formations devant permettre d’évoluer
progressivement vers l’auto-financement.

L’année 2014 est la continuité de l’année 2013. À noter l’abandon de notre offre de formations, malgré la réussite de l’expérience, en raison d’un manque de moyens humains et de la volonté de nous recentrer sur la gestion de notre site Internet participatif d’informations locales, qui connaît un succès toujours plus important.

L’année 2015 est marquée par des difficultés de financement de l’activité de l’association. Ces difficultés aboutissent à la décision de mettre en veille le site Internet, malgré des contributeurs et un public toujours plus nombreux. Nous recentrons l’activité de communication participative sur nos réseaux sociaux – Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest – et entreprenons une refonte de notre site Internet.

L’année 2016 est celle de la refonte de notre site Internet. Une aide financière publique et deux vide-greniers réussis nous permettent d’envisager une remise en ligne au dernier trimestre de l’année.
L’aspect directement participatif du site sera opérationnel début 2017, exclusivement sur la rubrique “Les Evénements”, ce qui permettra aux différents acteurs associatifs, culturels ou institutionnels de l’Est parisien d’annoncer de nouveau directement et gratuitement leurs actions, leurs événements et leurs programmes sur le site.
Hormis ces annonces événementielles, nous souhaitons désormais proposer un contenu éditorial plus riche et plus varié (reportages, interviews, articles historiques, textes issus d’ateliers, photos, vidéos), nous appuyant sur nos propres ressources et sur notre réseau associatif.
D’autres projets, à dimension culturelle, éducative ou sociale, sont dans la boîte…